You are currently viewing Le régime, cette fausse bonne idée

Le régime, cette fausse bonne idée

BOOM ! Une nouvelle publicité pop-up surgit au beau milieu de votre écran.
Dans la vidéo, un musclor à torse nu s’adresse à vous, depuis le bord de sa
piscine:
“Bonjour, mon nom est Charles Attan et je suis spécialiste en nutrition.”
S’en suit généralement une longue tirade pseudo-scientifique sur le pouvoir
amincissant du brocoli, soit l’ingrédi
ent principal du programme minceur que Charles veut vous vendre…

Fausses vérités, désinformation, arguments marketing et idées reçues : trop
souvent, on raconte plein de salades autour de l’amincissement…

Dans cette chronique, nous allons déconstruire ensemble 3 des plus grands mythes sur le sujet. LET’S GO!

« Le seul moyen pour maigrir, c’est de faire un régime. »

Pensez au(x) régime(s) que vous avez entrepris par le passé et posez-vous la
question:
Avais-je repris du poids dans les jours, semaines, mois ou années qui ont suivi ?
Pour 95% d’entre vous, la réponse est OUI.
Avec ses fortes probabilités d’échec (reprise de poids partielle, totale ou
supérieure) ainsi que ses aspects contraignants, le régime repose sur un cercle vicieux:

1.Vous vous forcez à adopter certaines habitudes alimentaires pendant une période donnée.

2.Vous parvenez (plus ou moins) à les implémenter dans votre existence.

3.Vous perdez (éventuellement) du
poids.

4. À la fin du régime (et parfois avant),vous revenez à vos anciennes habitudes.

5.Vous reprenez du poids → retour à l’étape 1

En clair, si le régime était une voiture, il faudrait la pousser à bout de bras à chaque démarrage et la faire réparer plusieurs fois par année…
On a connu mieux comme investissement de temps et d’argent !

Alors pourquoi tant de personnes optent-elles pour la diète ?
Parce qu’elles sont mal informées.
Et même lorsqu’un régime strict n’est pas suivi, certaines idées reçues persistent ! En voici une autre:

« Pour maigrir, je dois impérativement manger moins.« 

Ce mythe découle d’une vérité mal interprétée. Car en effet, la formule suivante est toujours vraie:
Pour perdre du poids, l’apport calorique doit être inférieur à la dépense.
Toutefois, réduire son apport calorique ne signifie pas toujours “manger moins”. Exemple trivial: si vous remplacez 100g de pâtes (350 calories) par 100g de quinoa (116 calories), il s’agit de l’exacte même quantité de nourriture.
Vous n’avez donc pas “mangé moins”, mais vous avez bel et bien réduit l’apport calorique.

Elle est là, la clé de l’amincissement intelligent et surtout durable !
Plutôt que de vous affamer et de multiplier les frustrations, il est primordial d’effectuer des changements raisonnables et graduels dans votre alimentation.
Pour durer dans le temps, ces changements doivent être compatibles avec vos goûts. Et contrairement à ce que vous pensez, mincir et se faire plaisir, c’est possible:
Un burger fait maison à la viande de dinde plutôt qu’un Big Mac, de succulentes tartines au thon et à l’avocat (qui remplace la mayonnaise), ou encore de délicieux pancakes à base de bananes et flocons d’avoines, bref, votre assiette offre d’infinies possibilités, bien plus réjouissantes que les tristes bâtons de céleri imposés par le régime !

S’alimenter devrait toujours rester un plaisir et non pas une source d’anxiété ou de contrariété.

Au fil du temps, vos nouveaux choix diététiques se transforment en réflexes
et vous adoptez de nouvelles habitudes alimentaires, en accord avec
vous-même, votre style de vie et vos objectifs.
Et bye bye l’effet yoyo !
Mais revenons un instant sur la formule magique:
Pour perdre du poids, l’apport calorique doit être inférieur à la dépense.
La dépense, c’est le nombre de calories brûlées. Et pour brûler des calories, on se dépense !
Toutefois, là aussi, un autre mythe subsiste… Voici le dernier de notre série:

« Pour maigrir, il faut faire du sport tous les jours.« 

Tout comme vous, elle est une Super Mom.
C’est aussi l’une des plus grandes sportives de tous les temps. Dans sa discipline, son palmarès est l’un des plus impressionnant de l’Histoire…

Serena Williams et sa fille Olympia

…et pourtant, même Serena Williams ne s’entraîne pas tous les jours !
Afin de voir des résultats sur sa silhouette, il ne faut pas forcément s’entraîner plus mais s’entraîner MIEUX.
Saviez-vous que le corps continue de brûler les graisses tout seul, comme un grand, pendant 48 heures après l’effort ?
Même si on adorerait vous voir chaque jour à la gym poussette, cela n’est donc pas nécessaire.
De plus, trop de sport n’est pas seulement contre indiqué, c’est aussi
contreproductif: il est impératif de laisser le corps se reposer et récupérer,
car c’est durant la nuit qu’il se régénère et travaille à dessiner votre silhouette.
Finalement, la perte de poids peut s’apparenter à un rouleau de papier
toilette (un trésor rare, de nos jours…):
lorsqu’on en retire une feuille chaque jour, le rouleau s’amincit, même si les changements sont imperceptibles au quotidien !

Alors soyez clémente avec vous-même, faites les bons choix et surtout, ne doutez pas de vos progrès.
On se réjouit de vous retrouver à la prochaine séance de gym poussette et en attendant: bon appétit à toutes !

Laisser un commentaire